Mentrix – My Enemy, My Love

Portait Mentrix 
Photo : Samira Hodaei

La chanteuse et compositrice d’inspiration Soufie, Mentrix, puise sa pratique de la musique sacrée dans une exploration séculaire des « illusoires dualités de l’existence et de l’appartenance ». Pour son audacieux premier album My Enemy, My Love pour lequel elle inaugure également sa maison de disques, House Of Strength Records, Mentrix, de son vrai nom Samar Rad, est une artiste d’origine iranienne vivant à Berlin qui fusionne les sonorités orientales et occidentales avec des chansons lyriques, des boîtes à rythmes et des instruments traditionnels, pour un premier album goth-pop audacieux et lumineux. Mentrix s’est installée en France à l’âge de huit ans, au moment où huit années de guerre entre l’Iran et l’Iraq s’achevaient. Les chansons de Samar s’inspirent de la poésie traditionnelle persane, des enseignements du soufisme, s’entrelacent avec les synthétiseurs et les boîtes à rythmes contemporains pour donner naissance à des chansons pop enivrantes, proches de la transe. 

« Longing » s’inspire du chant de deuil traditionnel « Mooyeh » de Lorestan en Iran. Le titre de l’album fait à la fois référence au fait d’être considéré à la fois comme un immigrant et un déserteur, et au daf, un instrument percussif iconique joué à l’origine dans les temples soufis. Le daf est la ponctuation autour de l’écriture des chansons de Samar. « Un appel à l’éveil » explique t’elle. 

« Danser pour le corps, c’est ce que la pluie est pour le désert »

Mentrix

« Il est très important pour moi d’associer ma musique au paysage iranien, je suis à jamais attachée à mon lieu de naissance, mon identité et mes aspirations sont très ancrées dans la culture iranienne. Comme l’Occident dépeint trop souvent l’Iran de manière discutable, je me sens obligé de partager avec le monde ses visages divers et positifs ». La vidéo du clip Nature est filmée dans le paysage de Kavir-e-Lut, dans l’est de l’Iran. « Danser pour le corps, c’est ce que la pluie est pour le désert », dit Mentrix, « il pourrait survivre sans elle, mais il la désire ». 

Mentrix sort My Enemy, My Love sur son propre label, House Of Strength Records. Au travers de sa démarche artistique, elle souhaite souligner « cette idée de solidarité qui doit être ravivée, partout, tout en ayant conscience de l’emprise patriarcale des traditions, qui doit encore être combattue ». Jusqu’à présent, Mentrix a collaboré en tant que chanteuse pour la musique d’autres artistes. Avec My Enemy, My Love, elle annonce son arrivée sur la scène avec un son mature et unique, une exploration puissante de la féminité résiliante et de son appartenance aux cultures orientale et occidentale.

  • Credits photo : Couv/Gilles Estève – Portrait/Samira Hodaei

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter
Inscrivez-vous et recevez nos bons plans, animations, concerts, événements, expositions, spectacles, concerts, festival et nos derniers articles.
En ce moment

No results were found.

 

 / 

Sign in

Send Message

My favorites