FOCUS : LOUS AND THE YAKUZA

Lous and the Yakuza, de son vrai nom Marie-Pierra Kakoma, est une artiste belge. Âgée de 23 ans, on l’a découverte avec son clip très artistique Dilemme. Congolaise et Rwandaise, elle a un discours engagé et met en lumière sa vision à travers des textes très personnelles. Également, elle a vécu entre la Belgique et l’Afrique, et a connu beaucoup de galère. Elle parle de sa condition en tant que femme noire qui a la peau « couleur ébène » et veut changer les mentalités. Toujours entourée de ses « yakuzas », elle veut « niquer le game ».

ON AIME

On valide son style et son élégance. De plus, on est intrigué par les symboles qu’elle dessine sur son visage. Elle est atypique et apporte de la fraîcheur dans le paysage musicale français. Ses textes sont profonds, sombres, et racontent ses émotions et son vécu avec sincérité. 

ON ÉCOUTE

Lous prépare actuellement la sortie de son 1er album. Dans son premier titre Dilemme, elle nous raconte son histoire. On a une préférence pour son 2e titre Gore, aux sonorités trap, où elle répète sans cesse, qu’au final, « tout est gore ». Dernièrement, elle a sorti son single Solo où elle s’interroge sur la place de la femme noire dans la société. Notamment, elle raconte ce qu’elle ressent, notamment sur les conséquences de la colonisation belge. On est touché par sa sensibilité singulière.

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • Add a comment