TOP

DRAKE : interview avec RAP RADAR

Pour Noël, Drake nous offre une interview exclusive avec RAP RADAR en partenariat avec Tidal, disponible sur sa chaîne Youtube.

ON RÉSUME

Drake se confie sans retenue sur sa carrière en répondant aux questions de Elliott Wilson et Brian « B-Dot » Miller. Si vous avez la flemme de regarder 2h20 d’interview en anglais, voici ce qu’on peut retenir de cet échange.

1) Drake parle de ses débuts et de sa première rencontre avec Lil Wayne, qui l’a signé chez Young Money. Il nous fait part de son admiration pour lui, qu’il considère comme son mentor. Concernant sa musique, il a voulu apporter des influences Rnb. C’est la raison pour laquelle il a toujours chanté et rappé dans ses chansons. Sa vision est de mélanger les genres. Cela lui a valu des critiques d’appropriation culturelle, qu’il nie, car il pense n’avoir jamais offensé ou homie de dire d’où provient son inspiration. Concernant ses influences, il admet que 50 cents, T-Pain et Lil Wayne sont les artistes qui l’ont inspiré. Il nous raconte comment c’est passé son premier tournage de clip, pour son single Best I Ever Had.  Drake veut montrer que tout est possible, car en tant que « jeune acteur canadien juif », il n’avait pas le profil d’un rappeur.

2) Si il devait choisir, Nothing Was The Same est son album préféré. Il a nommé Take Care et So Far Gone comme ses classiques.

3) Concernant son conflit avec Pusha T, Drake ne voit aucun intérêt de se réconcilier. Il affirme que Pusha-T a fait carrière en se clashant avec lui. Il n’est pas un grand fan de sa musique et déclare « Personnellement, je n’aime pas (sa musique) parce que je n’y crois pas ». Mais il reconnaît avoir perdu lorsque Pusha T a révélé l’existence de son enfant. Il dit n’avoir pas déclaré l’existence de cet enfant, car à cette époque, il n’était pas sûr à 100 % d’être le père.

4) Drake a eu beaucoup de critiques concernant la gestion des artistes signés dans son label. Drake explique qu’OVO Sound a une démarche qui s’inspire de Lil Wayne avec Young Money. C’est-à-dire, laisser un maximum de liberté aux artistes. Il dit « J’essaie vraiment de rester à l’écart des autres artistes et de les soutenir à chaque fois qu’ils en ont besoin ». Cependant, il regrette de ne pas avoir collaboré avec The Weeknd pour un album commun.

5) Concernant les « ghostwritters », cela fait plusieurs années que Drake est accusé d’avoir recours à des auteurs fantômes. Il affirme être le seul à écrire ses paroles. Il mentionne tout de même Quentin Miller qui a contribué à sa mixtape « If You Reading This It’s Too Late ».

6) Concernant sa collaboration inattendue avec Chris Brown, Drake se confie sur son triangle amoureux avec Rihanna et Chris Brown. Il déclare « cette personne, qui était entre nous, ne fait plus partie de nos vies actuellement et j’ai le plus grand amour et respect pour elle. » Il avoue avoir eu une hésitation avant d’accepter de collaborer avec Chris Brown, par rapport à Rihanna. Il dit « Je ne voulais pas qu’elle se sente méprisée en m’associant avec lui ». On peut dire que leur duo No Guidance est plutôt réussi.

Visiblement, Drake avait beaucoup de chose à dire.

Sources : vidéo de l’interview RAP RADAR de Tidal et l’article de billboard.com
Traduction approximative de Yasmine Mbelizi

Post a Comment